Les statistiques: outils de communication ?

Partagez cet article...Share on Facebook
Facebook
15Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Depuis la révolution numérique et la démocratisation de l’informatique, nous sommes perpétuellement inondés de données en tout genre. Une part importante de ces données est chiffrée. Pour les traiter efficacement, il faut impérativement avoir recours à la statistique.

 Voici quelques preuves de son importance pour la communication.

 1 – Améliorer la connaissance du client

D’après la définition la plus admise, « la statistique est l’ensemble des méthodes qui ont pour objet la collecte, le traitement et l’interprétation de données d’observation relatives à un groupe d’individus». En clair, avant d’être une science, c’est une méthode.

 Concrètement, la statistique, qui peut être appliquée à des types de domaines variés, consiste d’abord à effectuer un recensement, donc à dénombrer une population définie.

C’est justement à ce niveau-là qu’elle représente un intérêt pour la communication.

En effet, grâce à ces techniques, il est possible de calculer plusieurs éléments :

  • Définir une quantité
  • Établir une moyenne
  • Mesurer la répartition
  • Analyser des données en fonction de l’espace et du temps

2- Cibler des tendances

L’utilité première de la statistique est d’estimer l’impact de notre activité sur le public. L’important est surtout de savoir s’il y a ou non progression. En se basant sur ces éléments, on peut élaborer des hypothèses de comportement, et orienter sa campagne en conséquence. La statistique est donc indispensable dans le processus de décision.

3- s’informer en un coup d’œil

La communication étant en grande partie non-verbale, il n’est pas inutile de s’exprimer à l’aide de graphiques.

Un métier d’avenir

Quand les informations étaient rares, l’essentiel des efforts se portaient sur la collecte. Maintenant qu’elles sont abondantes, le traitement est primordial.

En effet, il ne suffit pas de présenter de beaux graphiques, encore faut-il savoir les expliquer et établir des corrélations. C’est justement le travail du statisticien.

Tout cela explique l’importance croissante des « métiers du chiffres ». Et grâce aux domaines d’études extrêmement variés, les débouchés sont multiples.

C.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *